Une Amibe Mangeuse De Cerveau Vient De Déclarer Une Autre Victime

Sometimes we hear about things on the news-like brain-eating amoebas, for instance-and we have a hard time believing they’re real. When Mia Mattioli, an environmental engineer, arrived in Waco, Texas, however, she was in search of exactly that: the Naegleria fowleri. This brain-eating, warm water-loving amoeba is a dangerous organism that, according to the Centers for Disease Control and Prevention (CDC), ‘infects people when water containing the ameba enters the body through the nose…then travels up the nose to the brain where it destroys the brain tissue.’ This amoeba can be lethal! (1, 2, 3)

Mattioli a passé une journée entière à BSR Surf Resort, un parc aquatique, afin pour remplir cinquante litres cruches avec des échantillons d’eau provenant de l’installation de diverses attractions d’eau. Les échantillons ont été collectés à des fins de test, et selon Mattioli, ” Naegleria n’aime pas froid, donc nous expédions nos échantillons d’eau à température ambiante.”Mattioli a bien enveloppé les glacières afin de les maintenir à une température stable, conduit à la plus proche FedEx, et les a ensuite envoyés directement au Laboratoire de microbiologie environnementale du CDC à Atlanta, en Géorgie, en afin de tester et d’analyse pour commencer. La raison de cette intervention était tout à cause d’un homme nommé Fabrizio Stablie. (1)

Cas De Naegleria Fowleri Cerveau-Manger’ Amibe

Le dimanche 16 septembre, une semaine avant L’expédition D’échantillonnage de L’eau de Mattioli, Stabile, 29 ans, tondait simplement sa pelouse à Ventnor City, New Jersey, quand les symptômes intenses d’un mal de tête l’ont forcé à s’arrêter pour se reposer. Stabile a ensuite été admis au Centre Médical Régional D’AtlantiCare en raison d’une fièvre intense et d’un cerveau enflé. Ce n’est que jeudi que les médecins ont découvert la présence de Naegleria fowleri, détectée dans le liquide céphalo-rachidien de Stabile, et vendredi, Stabile était mort. Son diagnostic simple était la méningoencéphalite amibienne primaire (PAM). (1, 4))

Alors que certains pourraient être scandalisés que L’affliction de Stabile N’a pas été traitée dès le début, la vérité est que ses médecins étaient peu susceptibles d’être à la recherche de tous les symptômes d’un amibe Mangeur de cerveau à son arrivée. Les symptômes de l’infection à Naegleria ressemblent remarquablement à ceux de la grippe ou d’autres formes courantes de méningite. De plus, PAM est une infection incroyablement rare. Selon le CDC, seulement 143 cas ont été signalés entre 1962 et aujourd’hui, soit en moyenne moins de trois victimes chaque année. Seulement quatre personnes ont survécu après avoir contracté cette souche d’infection. (1)

According to an epidemiologist, Tina Tran, who worked closely with Stabile’s physicians as well as the CDC in order to determine a source for his infection, ‘This is actually the first time it’s been detected in a New Jersey resident. It’s more common in the southern states, where the water tends to be warmer.’ Southern states are far more likely to house the amoeba in question due to its tendency to thrive in only warm waters. After learning that Stabile had taken a recent trip to Waco, Texas, the CDC sent a team to gather water samples in order to identify and hopefully eliminate the problem. (1)

Devrais-Tu Avoir Peur De L’Amibe Mangeuse De Cerveau?

Maintenant, il est important de noter à quel point il est extrêmement rare pour cette amibe mangeuse de cerveau de nuire à un être humain. Premièrement, seulement 143 cas se sont produits au cours des 56 dernières années (dont 4 seulement ont survécu). Bien que cela ne signifie pas que la situation est sans importance ou qu’elle manque d’attention-parce qu’elle est grave et doit être abordée correctement – la vérité est qu’il y a une plus grande probabilité de noyade qu’une attaque d’amibe. Alors qu’une’ amibe mangeuse de cerveau ‘ semble effrayante, vous êtes beaucoup plus susceptible d’avoir un accident de voiture ou de contracter une intoxication alimentaire mortelle que d’être infecté par le Naegleria fowleri. Alors reste intelligent et en sécurité là-bas. (1, 2) )

  1. https://www.wired.com/story/naegleria-fowleri-investigation
  2. https://www.cdc.gov/parasites/naegleria/general.html
  3. https://www.wired.com/story/the-hunt-for-the-brain-eating-amoebas-of-yellowstone/
  4. https://www.gofundme.com/the-fabrizio-stabile-foundation

VOUS AIMEREZ AUSSI