C’est pourquoi des milliers d’oies des neiges sont mortes après avoir atteint dans cette rivière dans le Montana

Les oies des neiges migrent en bandes énormes et klaxonnantes, chaque oiseau hiver-blanc sauf pour un bec et les extrémités des ailes maculées de noir. Un seul troupeau peut comporter des dizaines de milliers d’oiseaux. Lorsque les oies débarquent en masse, les chasseurs d’oiseaux appellent cela un tourbillon, comme si une tornade touchait plutôt que des animaux de quatre livres.(1)

Un énorme troupeau d’oiseaux migrateurs a atterri sur les eaux acides d’une mine à ciel ouvert où les employés ont tenté de les effrayer. Plusieurs milliers d’oies des neiges sont mortes après qu’une tempête de neige ait forcé de grands troupeaux à se réfugier dans les eaux acides et chargées de métaux d’une ancienne mine à ciel ouvert du Montana.

Ce n’était pas un étang ordinaire, cependant. C’était la fosse Berkeley de 700 acres, une ancienne mine maintenant submergée dans de l’eau aussi acide que du vinaigre distillé. De 1955 jusqu’à la fin de l’exploitation en 1982, les mineurs ont extrait près de 300 millions de tonnes de minerai de cuivre de la fosse. Ils ont laissé derrière eux une immense crevasse qui s’est remplie d’eau

Ils ont laissé derrière eux une immense crevasse, qui s’est remplie d’eau à 900 pieds de profondeur. L’arsenic, le cadmium, le cobalt, le cuivre, le fer, le zinc et d’autres composés inorganiques sont concentrés dans les eaux de crue.(1)

Mark Thompson, un directeur des affaires environnementales pour la société minière Montana Resources, a déclaré que les témoins ont décrit la fosse comme “700 acres d’oiseaux blancs” sur 28 novembre.

Avec Atlantic Richfield, Montana Resources est responsable de Berkeley Pit à Butte.

Depuis le 28 novembre, les employés de MR et D’Arco ont utilisé des projecteurs, des fabricants de bruit et d’autres efforts pour effrayer ou “brouiller” les oiseaux hors de l’eau et empêcher les autres d’atterrir.

Les entreprises ont estimé que plus de 90% des oiseaux avaient été chassés par 29 novembre, a déclaré Thompson.

Workers received some advance notice about the incoming flock from an off-duty Montana Resources employee about 25 miles away, who called to report there were about 25,000 geese in the air in Anaconda, Thompson said. The employees worked hard to save the birds, he said.

Thompson said federal and state agencies were still confirming the number of dead geese. Nonetheless, the company expected the total would be many times more than the 342 that died in 1995, prompting a mitigation effort that seeks to protect birds from the toxic water (2). To read more click here

Source:

1 https://www.washingtonpost.com/news/morning-mix/wp/2016/12/07/montana-snow-geese-searching-for-pond-land-in-toxic-mine-pit-thousands-die/?utm_term=.30ec162e61d8

2 https://www.theguardian.com/us-news/2016/dec/07/thousands-of-snow-geese-die-in-montana-after-landing-on-contaminated-water

Les Sources D’Image:

https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/world/2016/12/06/thousands-of-snow-geese-killed-in-montana-after-landing-in-toxic-water/snow-geese-butte.jpg

http://mediad.publicbroadcasting.net/p/kufm/files/styles/x_large/public/201612/Berkeley-Pit_Mike-Albans.jpg

VOUS AIMEREZ AUSSI