92-year-old sonne l’alarme après le vol-alors la police fait la découverte de cheveux dans sa maison qu’ils ne peuvent pas ignorer

Les policiers aux États-Unis reçoivent une tonne de flack. Nous vivons dans une époque où les vidéos, les images, les informations et les plaintes personnelles se propagent aussi rapidement qu’une traînée de poudre. Aller viral est plus facile à faire que jamais, surtout si vous avez une plainte de police juteuse histoire. Le problème est que toutes ces histoires négatives mettent la réputation de même les policiers les plus droits sur la ligne. Néanmoins, ces officiers en bleu persistent à leur travail en tant que héros de tous les jours avec peu ou pas de reconnaissance. Quand un vétéran de 92 ans a sonné l’alarme après un vol, la police assister à la scène fait une stupéfiante découverte dans sa maison, celle qu’ils ne pouvaient pas ignorer. Ce sont des histoires comme celle-ci qui devraient aider à restaurer l’espoir dans la force de police! (1, 2)

En Amérique, nous apprécions la liberté d’expression. Par conséquent, il est important que nous restions libres critiquer les membres de n’importe quelle profession lorsqu’ils accomplissent leur travail de manière inefficace. Le pouvoir que l’on trouve en Amérique, la liberté d’expression aide à garder les gens en sécurité. Cela étant dit, c’est tout aussi important pour se rappeler ce qu’il faut pour effectuer certains emplois, tels que les agents de police qui risquent leur vie quotidienne afin de protéger le public. Il est également important de garder une trace le bon avec le mauvais. Tandis que les policiers ont tendance à être pensé négativement, il est important de se rappeler que beaucoup de ces hommes et femmes sont capables de des prouesses! L’histoire de cette 92 ans, ancien combattant est un excellent exemple d’héroïsme. (1, 2)

Un vétérinaire de 92 ans sonne L’alarme pour vol qualifié

Les vétérans de la Seconde Guerre mondiale sont rares. Pas beaucoup de ces héros de guerre sont il vit encore aujourd’hui, mais Louis C. Hicks, 92 ans, est l’un des rares survivants. Travers La vie mouvementée de Hicks, il a toujours essayé de faire la bonne chose et de faire respecter la justice. Ce l’effort a été pleinement affiché lorsque L’Amérique a été appelée à défendre la liberté de L’Europe et que Hicks s’est battu volontiers. Un peu récemment, cependant, Hicks a rencontré un crime quand il a découvert les outils dans son atelier derrière sa maison étaient manquantes. Il a alerté la police au sujet du vol à la fois dans l’espoir qu’ils pourraient trouver le vol d’outils, attraper le voleur, et de corriger les méfait. Hicks voulait seulement récupérer ses outils, mais quand les officiers Chasity Salazar a rapporté sur les lieux, elle a insisté pour ouvrir une enquête en regardant autour de la maison de Hicks. (1, Deux)

Hicks était bien conscient qu’il ne pouvait pas cacher ce qui se passait dans la cuisine de sa maison, alors il n’a même pas essayé. Il a permis à L’officier Salazar d’enquêter sur la maison, de voir ce qui se passait dans sa cuisine, puis de partir rapidement. Hicks, 92 ans, n’avait aucune idée que Salazar avait fait un genre unique de travail de détective autour de sa maison ou qu’elle avait l’intention de revenir plus tard avec quelque chose pour rendre la vie de Hicks beaucoup plus facile. (1, 2)

La Police fait une découverte capillaire chez Louis Hicks

La chose que Salazar a découverte dans la cuisine de Hicks était quelque chose qui soulevait les cheveux et triste. Hicks utilisait sa cuisinière à gaz pour chauffer sa maison, allumant tous les brûleurs afin de créer autant de chaleur que possible. Apparemment, le chauffage de Hicks était cassé et pour des raisons financières, le vétérinaire âgé n’a pas pu le réparer ou le remplacer. Salazar se tourna vers ses collègues de la police afin d’obtenir de l’aide. Après avoir reçu plusieurs dons généreux, Salazar a acheté un appareil de chauffage entièrement nouveau pour Hicks afin qu’il puisse cesser de compter sur sa cuisinière pour la chaleur. (1, 2)

Hicks était en larmes quand Salazar a livré le cadeau. “Je n’ai jamais eu personne pour ne rien faire pour moi”, a-t-il déclaré à une station d’information locale. “Après le décès de ma mère et m’a laissé m’occuper de mes deux sœurs … personne n’a jamais rien fait pour m’aider. Tu détestes demander à n’importe qui parce que parfois ils te froncent les sourcils, et je suis un vrai vétéran. Je ne demanderai pas. Je ne demanderai pas.”1, 2)

Conclusion

L’officier Salazar n’était pas seulement heureux d’offrir à Hicks un cadeau utile en cas de besoin, mais elle était également reconnaissante d’avoir eu l’occasion de rendre hommage à un homme qui avait tant offert pour son pays pendant la guerre. Depuis son intervention héroïque, tout le quartier s’est réuni dans le but de rendre la vie de Hicks aussi lisse que possible. Selon Hicks, ” cela signifie tout. Les choses que j’essaie de faire depuis les années 40…J’ai demandé de l’aide. Et maintenant, c’est juste venu dans. Dieu est bon.’

VOUS AIMEREZ AUSSI